Station infrason IS24
(Tahiti-Polynésie française) de l'OTICE

La station infrason IS24 fait partie du réseau infrason du système de surveillance international de l'OTICE (Organisation du Traité d'Interdiction Complète des Essais nucléaires) qui comprend entre autres 60 stations infrasons et 170 stations sismiques dont une est installée à Tahiti en Polynésie française près du laboratoire du LDG/Pamatai (station PS18 - PPT).

La station IS24 est implantée sur l'île de Tahiti, à 20 km au Sud-Est de Papeete, sur la commune de Taravao.

Par sa position centrale, cette station surveille l'ensemble de l'Océan Pacifique.
Elle détecte également de nombreux phénomènes naturels qui génèrent des ondes sonores : les houles importantes du Pacifique Sud, les orages autour de Tahiti ainsi que des météorites qui entrent dans l'atmosphère au dessus du Pacifique.

cliquez pour agrandir lŽimage
Plan d'implantation de la station IS24.


La station IS24 comprend cinq éléments (soit cinq capteurs), trois situés aux extrémités d'un triangle de 2 km de côté dont un point de centralisation, le quatrième au centre de ce triangle, un cinquième point plus à l'est complète l'installation standard. Cette géométrie triangulaire permet de calculer la vitesse de passage et la direction des ondes infrasonores. De plus, les stations infrasons sont dotées de capteurs météo indiquant la direction et la vitesse du vent, la pression atmosphérique et la température. Ces différents paramètres locaux sont pris en compte lors du traitement des données.

cliquez pour agrandir lŽimage
Vue générale de l'élément n°3.


Le site accueillant la station a été choisi à l'issue d'une prospection effectuée en mars 1998. La station a été installée en mars 2000 et certifiée par l'OTICE en Août 2002.
 
Infrastructure
   
L'infrastructure d'un élément comprend :
cliquez pour agrandir lŽimage
Intérieur de la cave de mesure d'un élément de la station IS24.



une cave où est placé un microbaromètre MB 2000, un coffret de numérisation et un coffret de transmission,

une antenne fixée sur un pylône,

une alimentation solaire,

une série de 32 filtres constitués de tuyaux de 8 mètres de long, terminés par une crépine, le tout recouvert de graviers.



Système de filtrage (20m/20m) d'un élément de la station IS24.



Coupe d'une station infrason.



Synoptique d'un élément d'une station infrason.
 
Acquisition
 
Les signaux des microbaromètres sont enregistrés à une fréquence d'échantillonnage de 20 points par seconde. Les données météorologiques (direction et vitesse du vent, température) sont également enregistrées à un élément.

cliquez pour agrandir lŽimage

cliquez pour agrandir lŽimage
Intérieur du local du point de centralisation de la station IS24.
 
Transmission
 
Les signaux sont transmis en continu par radio-modem au point de centralisation où ils sont stockés. Un modem transmet les signaux par ligne téléphonique spécialisée au LDG/Pamatai. Ils sont ensuite envoyés par modem au Centre National de Données français du DASE, et au Centre International de données de l'OTICE à Vienne.
 
Station de mesure des infrasons IS25 à Goyave (Guadeloupe)