STAGE
 
BAC + 5 en Géophysique.
Exploitation de données marégraphiques temps réel dans le cadre du futur Centre d’Alerte aux Tsunamis pour la Méditerranée occidentale.

Sujet :
Au sein du Commissariat à l'Énergie Atomique, le Laboratoire de Détection Géophysique a été chargé par les Ministères de l'Intérieur et de l'Ecologie d'apporter son concours à l'exercice de la mission de surveillance aux tsunamis pour l'Atlantique nord-est et la Méditerranée occidentale en assurant la coordination de la mise en place puis l'exploitation d'un centre opérationnel en vue d'informer et d'alerter, le cas échéant, les autorités en charge de la protection des populations. Pour cela, le CENtre d'ALerte aux Tsunamis (CENALT) procèdera à l'identification des sources sismiques tsunamigènes et à la détection de la propagation d'un tsunami. Pour effectuer cette dernière mission, le laboratoire s'appuie sur un réseau de marégraphes installés et gérés par le SHOM (Service Hydrographique et Océanographique de la Marine), dont les données sont reçues en temps réel au CEA. L'exploitation de ces données sera réalisée par un logiciel automatique et interactif en cours d'évolution qui permettra d'assurer la visualisation et le traitement des données marégraphiques reçues en temps réel.
Afin de faciliter ce travail, nous proposons dans ce stage une étude des données marégraphiques station par station afin d'identifier certaines caractéristiques des signaux : par exemple les comportements de résonance propres à chaque port, mais également les signatures d'événements particuliers.
Le candidat, après une prise en main du logiciel, aura pour tâche de proposer un paramétrage optimal des variables d'entrée des différents outils de traitements à appliquer aux données (filtre, détecteur), qui sera intégré au logiciel.
Le niveau recherché est celui d'un étudiant en M2 en Physique appliquée, Géophysique, Océanographie, ou toute formation permettant d'utiliser des outils de traitement du signal dans un contexte opérationnel.
Le stage se déroulera au centre CEA de Bruyères le Châtel (35 km au sud de Paris). Etant donnés les délais d'enquête préliminaire pour venir travailler sur ce centre qui dépend de la DAM (Direction des Applications Militaires du CEA), il est recommandé aux candidats intéressés de prendre contact au moins 6 mois avant le début prévu du stage.

Compétences demandées :
tsunami, océanographie côtière, traitement du signal.

Date de début :
à partir de Février-Mars 2012

Durée :
6 mois

Commentaire :
Langages : Linux, Python, langages C++

Téléphone :
01.69.26.59.49 - 01.69.26.53.80

E-mail :
audrey.gailler [at] cea.fr - helene.hebert [at] cea.fr

Envoyer CV et lettre de motivation 5 à 6 mois avant la date souhaitée de prise de fonction